Activités

Le Bisse de Savièse ou Torrent Neuf

Certes, lors de cette course nous n'avons pas avalé des centaines de mètres de dénivellation… Cependant, tout au long du parcours de ce bisse nous nous sommes imprégnées de sa beauté, du génie et du courage de nos ancêtres. En plus il faut y ajouter, notre admiration pour les travaux de restauration de l'Association pour la Sauvegarde du Bisse de Torrent-Neuf.  'Construit au début du XVème siècle, ce bisse a été réhabilité et présente un parcours spectaculaire à travers des parois vertigineuses… », actuellement remplacé par 5 ponts suspendus !
La météo était magnifique, la lumière était nette. Notre balade offrait ainsi un festival de couleurs pour nos yeux ébahis… Un bouquetin solitaire, dans une des parois, ne semblait pas être dérangé par ces multiples visiteurs…
 
La grande surprise pour quasiment tout le groupe, c'était la visite guidée de la dernière partie restaurée du bisse (entrée SFR5) par un personnage attachant, « enfant du pays ». Ce monsieur (excusez-moi, je n'ai pas retenu son nom) nous a expliqué l'histoire du bisse, les défis à vaincre, autant pour nos ancêtres que pour les responsables actuels du bisse. Il nous a montré la scierie (reconstruite sur sa place d'origine), la maison du marteau (se trouvant à l'époque au début du bisse) l'écluse du Prabé où, normalement, l'eau est répartie, selon les conditions météorologiques, entre ses différents usages (arrosage, scierie, …). Hélas, à la suite de la sécheresse exceptionnelle de cet été, toutes ces constructions étaient à sec et donc en arrêt. Mais cela n'a pas diminué notre enthousiasme, surtout après avoir traversé le passage des Branlires , avec les derniers restes du bisse d'origine. C'était fascinant… Quelle joie d'être ensemble ce jour-là … Quelques bougies dans les chapelles de Ste Marguerite et de Notre Dame du Torrent-Neuf (au début et à mi-parcours) ont été allumées en pensant à notre ami Hartmut, gravement malade.  Durant notre pique-nique dans le pré sous la buvette au fond du bisse, nous apprenons par Geneviève qu'il s'en est allé vers son dernier voyage… Avoir pu partager cette triste nouvelle ensemble, dans ce paysage somptueux, semblait apaiser un peu nos cœurs fortement remués… Pour une partie du groupe le retour en plaine passe encore par une visite de la magnifique église de St. Germain à Saviège :  battisse impressionnante, construite et reconstruite de multiples fois depuis le 12ième siècle. Célèbre pour ses vitraux et ses mosaïques, réalisés par Ernest Biéler lors des rénovations de 1934. Merci à toutes les participantes pour votre bonne humeur et votre enthousiasme : 1. Karen Armstrong ; 2. Yvonne Corbaz ; 3. Mona Giobellina ; 4. Christiane Gavillet ; 5. Anne-Marie Bonzon ; 6. Catherine Genton ; 7. Geneviève Osinga ; 8. Gisela Hauschild ; 9. Jasmine Chapuis ; 10. Dominique Franscescato ; 11. Catherine Thorin (invitée) ; 12. Agnes Wauters (chef de course)