Touren Berichte Login Hilfe

Vacheresse-les Merlas (1907m)

La Tour de Gourze 2 novembre 2021 (course de remplacement, Les Merlas-Vacheresse étant  recouverts de neige)

10h40 Port de Cully, le groupe de 8 randonneur-ses se met en chemin. Ciel et lac alternent entre bleu, blanc, gris clair et gris foncé. Le soleil vient les sublimer de sa divine brillance (voir les photos de Christiane et Mona). Nous marchons pensif-ves entourés de vignes dorées. Arrivés près d'une jolie tonnelle, reprenant notre souffle et un peu de liquide, nous prenons conscience des averses qui sévissent sur la rive française du lac.  Rien ne presse mais nous sortons coupes-vent et parapluies.

Nous passons l'étage des vignes puis celui des vergers. Le vent se met à souffler, quelques gouttes font s'ouvrir les parapluies, un rouge, un vert, un violet, un jaune. Ils se font tantôt champignon tantôt tulipe tant le souffle est fort. Pas moyen de se faire aéro tracter, le vent souffle où il veut.

Le chemin se redresse. « OUVERT » dit le panneau … nous gravissons les derniers 100m dans l'espoir de nous mettre à l'abri du vent dans le restaurant de la Tour de Gourze. Serrés autour d'une table gravée « CAS Diablerets 1943 » nous échangeons chaleureusement en attendant chocolats chauds et thés.

Emmitouflés, nous attendons Karen qui se rend en pèlerinage sur la Tour et Yvonne qui en fait le tour. La descente est tout aussi raide que la montée, les feuilles soufflées à terre forment un tapis brun, doré, jaune. Attention ça glisse !

Il est 13h30 lorsque nos estomacs nous interpellent. La jolie tonnelle se prête une nouvelle fois à nos échanges savoureux. L'espace de ciel bleu grandit à vue d'œil. Le Port de Cully est proche. C'est là que nous nous séparons : 4 d'entre nous prennent le train pour Montreux, 4 prennent place dans la voiture qui fera halte à Vevey et Clarens. Nous avons partagé la beauté de cette journée, les échanges ont été chaleureux. Ont fait partie de cette cohorte : Hartmut, Christiane, Karen, Anne-Claude, Mona, Cathy, Yvonne. Avec plaisir je vous relate ici ce moment partagé.

Geneviève Osinga