Weekend d’initiation à la cascade de glace – 24 & 25 janvier 2015

Pour Alain, Veveysan presque pure souche, c’est une première sortie avec le club. Pour Sébastien, qui nous vient de Bremblens, c’est la seconde ! Eloïse en a quelques unes au compteur et quant à Ladislav, notre chef de course, on ne les compte même plus ! Grégory, membre grimpeur et skieur, qui avait prévu de passer son anniversaire avec nous ne peut finalement pas nous rejoindre car il est terrassé par la grippe.

7h du matin, au parking de Chailly. Sébastien a un grand van, il est immédiatement désigné volontaire pour être notre chauffeur. Nous retrouvons Serge, notre guide, à Villeneuve et partons en direction d’Arolla.

Cascades de la GouilleCascades de la GouilleCascades de la GouilleCascade de l'Usine ElectriqueCascade de l'Usine Electrique

Les conditions sont bonnes : un grand ciel bleu, une ombre glaciale… Il a fait froid la semaine précédente, la cascade est donc bien là, ouf ! C’est parti ! Nous avons tous des bases d’escalade, la plupart a déjà empoigné des piolets « de glace » mais notre niveau d’expertise cumulé n’est quand même pas bien haut… Cela tombe bien : c’est un weekend d’initiation et nous avons un spécialiste avec nous. Serge nous ouvre des voies en moulinette dans cette énorme masse d’eau figée, gelée et…

– Comment ça, le piolet rebondi sur la glace ?!

– Ben oui, Seb, les lunettes, c’est pas pour le soleil mais pour se protéger des éclats de glace qui fusent !

– Eh, Lad ! Fais attention, tu m’envoies plein de neige dans la figure !

– Dans la glace le piolet, Eloïse, dans la glace, pas dans le genou !

– Fais pas le canard, Alain, plante les pointes de tes crampons !

– Un conseil : pour vous réchauffer, faites des grands moulinets avec les bras, les gars….

Cascade de l'Usine ElectriqueCascade de l'Usine ElectriqueCascade de l'Usine ElectriqueCascade de l'Usine ElectriqueCascade de l'Usine Electrique

Loin de nous laisser impressionner, nous prenons beaucoup de plaisir à être ensemble par cette belle journée d’hiver, à escalader ces voies, trouver les bons mouvements, apprendre à faire confiance à nos crampons… Un lieu magique, cette « Gouille » !

Presque autant de plaisir qu’à filer à l’espace sauna/hammam/jacuzzi de notre hôtel à la fin la journée ! Ce que c’est bon de s’y réchauffer les orteils… Manque juste une petite bière pour récupérer les sels minéraux évacués pendant la journée… Qu’à cela ne tienne, nous filons au bar pour arranger ça ! Dîner trois étoiles, dortoir trois étoiles… Notre recommandation : écoutez toujours les conseils de votre guide !

Contrairement à ce que vous pourriez croire, nous ne sommes pas là pour rigoler : dimanche matin, petit-déjeuner à 7h et nous sommes au bas d’une autre cascade (dite « de l’usine ») à 8h30. La journée est magnifique, glaciale aussi. C’est avec plaisir que nous nous rendons compte que nos progrès sont aussi visibles que les hématomes que nous nous sommes faits la veille ! Nous nous lançons quelques défis : escalader ce pilier, là, faire comme si on grimpait en tête et poser les vis à glace à intervalles régulier, trouver des mouvements un poil plus élégants… Escalade, thé chaud, photos… Que du bonheur !

C’est bientôt l’heure de repartir… et celle de penser à remettre un weekend comme celui-là au programme des courses 2016 ! Nous avons déjà cinq inscrits et un guide motivé !

Vidéo est disponible ici.

Récit écrit par Éloïse