Traversée du Mont des Cerfs 21 février 2017

Nous étions 5: ni la météo « humide » ni la défection des CFF n’ont fait reculer ces irréductibles. Il y avait là Angelika, Beate, Geneviève et Gisela. Parties de Montreux nous arrivons juste à temps pour accueillir Laurent à la gare de Ste Croix.

Nous prenons de suite la direction Sud-Ouest et en 10 ‘ nous atteignons la Sagne où nous empruntons le sentier forestier qui nous amène 200m plus haut à La Gittaz-Dessous. Les raquettes sont bienvenues sur les ornières de neige mouillée, nous nous échauffons, une légère bruine se pose sur nos têtes. A la sortie de la forêt, un air nous rafraîchit, nous distinguons  le  Café de la Gittaz-Dessous  comme effacé par la brume qui s’est installée sur le Mont des Cerfs. Petite déception: porte fermée, pas de café !

Qu’à cela ne tienne nous avons une autre idée en tête: poursuivre notre cheminement rendu bruyant par le contact des raquettes sur les restes glacés-mouillés de la piste de fond. Nous amorçons la descente sur Ste Croix, il est midi passé, la bruine s’est transformée en pluie fine. Notre nouveau point de mire est le clocher de l’église de Ste Croix  car là, face à l’horloge, nous attend l’Hôtel d’Espagne, haut lieu du tourisme de la bonne société au siècle passé. Couleurs chaudes, accueil chaleureux, vaste salle à manger où l’on nous dit qu’avaient lieu grandes réceptions et bals d’importance. Curieusement Il y a une boulangerie-pâtisserie attrayante au sein de ce bel espace.

Sans hésitation nous nous attablons et nous avons bien fait car les assiettes du jour sont magnifiquement présentées et surtout succulentes … bon pour les échanges constructifs en toute amitié. Temps de marche 2h30, temps à table 1h, à refaire par beau temps!

Ecrit par Geneviève