Sur les Hauts de Caux 24 mai 2016

1436041677--158[1] (Large)

IMG_1084 (Large)

 

 

 

 

 

Il est 10h, sur la terrasse de la gare de Glion, certains ont déjà bu un café en admirant la magnifique vue sur les dents du Midi lorsqu’arrive Hartmut notre chef de course. Trois d’entre nous,  voulant profiter à fond du bon air frais ont déjà bien chaud, ils ont pris le départ à Montreux et à Veytaux +334m! C’est sur cette terrasse que nous faisons connaissance avec Andrew Stallibrass, arrivé de Caux par le train tout souriant. C’est un habitant des lieux … il va nous donner spontanément et généreusement tout le savoir que nous aimerions entendre sur l’histoire de Caux, de son palace et sur les conférences 2016 de la Fondation « Initiative et changement »  http://www.caux.ch/fr . A noter, l’exposition actuelle sur la Place du Marché de Montreux et la journée « Portes ouvertes » le 16 juillet à Caux.

Notre cheminement emprunte le sentier pédestre bien balisé entre Glion et Caux. Arrivés par le côté Nord- Ouest du Palace, nous avons droit à quelques réflexions et actualités mêlées d’humour  par Andrew. Puis, face à l’entrée du Palace nous nous faisons une idée encore plus précise sur le rôle qu’a joué Caux sur le plan mondial. Après avoir ainsi repris notre souffle nous atteignons la magnifique chapelle catholique. Nous la visitons en bénéficiant des commentaires passionnants d’Andrew : là,  je me suis sentie de plus en  plus privilégiée. http://www.caux-musical.ch/la-chapelle-de-caux-histoire-du-lieu-fr151.html.

Arrivés au parking des Hauts de Caux, il n’est pas encore l’heure de se pointer chez Eliane. Réflexion faite, nous suivons Edith et Charly pour une grimpette par un magnifique sentier forestier que nous foulons tous pour la première fois ! Certains ne sont pas prêts d’oublier les pentes abruptes qui bordent le sentier étroit. On n’entendait plus un bruit …Après avoir traversé la voie de chemin de fer, Edith et Charly toujours en tête, nous conduisent à l’abri sous la terrasse couverte du chalet familial au-dessus de la station de Crêt-d’y-Bau. Nous avons +580m dans les mollets pour les uns, et +914m pour les autres, il est 13h. Que nos petits bouts de pain tartinés selon nos fantaisies sont réconfortants !

Une pluie fine nous tient humides, rien de bien grave, certains ont un peu froid. C’est vers la route de Raveyres que nous nous dirigeons, tous généreusement invités et reçus chaleureusement par Eliane dans son chalet.Tout concourt à la convivialité, aux échanges de bonnes choses et de bonnes paroles. Serions- nous tous devenus un peu plus artisans de paix, à l’image d’Eliane et d’Andrew ?

Merci à Edith et Eliane pour leur accueil, à Hartmut pour nous avoir conduits, à Andrew pour ses commentaires. Etaient de la partie : Angelika, Erika, Geneviève, Gisela, Isabelle, Jasmine, Michel, Monique, Nicole, Philippe, Rosmarie, Sylvie et Victor.

Ecrit par Geneviève