Sur le Chemin des narcisses 31mai 2016

toujours_un_dominant[1] (Large) (Large)

  • « I’m singing in the rain » chantait Gene Kelly, rajoutant « the sun’s in my heart ». Les cinq « mardistes » parties ce 31 mai de la gare de Blonay ont légèrement modifié ces paroles en « we’re hiking in the rain » (nous randonnons sous la pluie). Aucune raison d’abandonner à cause d’une petite pluie, pluie du matin n’arrête pas le pèlerin ! En grandes optimistes, équipées de parapluies, Geneviève, Jasmine, Gisela, Beate et Erika avaient décidé de défier la météo à la recherche des fameux champs de narcisses. Un tout beau train emmena la petite troupe à Lally. Là il fallait tout de suite ouvrir les parapluies – cinq couleurs différentes – pour traverser le marais des Tenasses sur des caillebotis en bois, installés pour le confort des promeneurs, mais très glissants sous la pluie. En dansant sur ces caillebotis, comme Gene Kelly dans son film, puis en poursuivant notre chemin sur des trajets boueux, en partie devenus ruisselets, nous avons traversé les magnifiques champs de narcisses : des milliers de fleurs blanches à perte de vue, elles aussi résistantes à la pluie ! Un vrai plaisir pour les yeux, qui faisait entrer du soleil dans les cœurs.Que faire en montagne quand la pluie ne s’arrête pas ? On cherche un bistrot, mais encore faut-il le mériter. La montée jusqu’à « La Châ » est raide. C’était l’occasion pour Jasmine d’apprendre à Erika, au souffle court, quel rythme de marche et quelle respiration choisir selon la pente à affronter.Un patron très sympathique, de toute évidence également bon cuisinier, accueillait le petit groupe trempé à « La Châ », avec un feu de cheminée et des tartes aux myrtilles et aux fruits rouges, avec chantilly ! Hmm ! Du coup, plus personne ne touchait à son pique-nique.

    Une dernière montée – à travers des champs de vaches – et nous voilà à la gare des Pleiades. Retour à Blonay et Montreux, non sans chercher (et trouver), pendant le trajet en train, de nouvelles idées pour des randonnées plaisantes, intéressantes, sportives, enrichissantes aussi…. Renseignez-vous sur le site du CAS Montreux. Il y en aura pour tous les goûts.

    Erika Guilbaud