Sonloup- Le Molard 23 janvier 2018

Vu les conditions météorologiques, notre cheffe de course Gisela a adapté le programme et nous avons fait Sonloup-Le Molard en boucle.

Nous sommes 4 à nous retrouver Aux Avants, Gisela, Karen, Anne-Claude et moi.

La première montée se fait sans effort, le funiculaire nous amène à Sonloup. De là un petit bout à pied avant de mettre les raquettes et de tout de suite prendre de l’altitude en montant le pré assez pentu qui nous amène à Orgevaux. Puis nous suivons le tracé jusqu’à La Forclaz. La montée se fait la plupart du temps en silence car chacune est concentrée à poser ses pieds au bon endroit, les conditions de neige nous demandent un effort supplémentaire. A La Forclaz nous faisons un premier petit arrêt au soleil, puis il y a encore la traversée jusqu’à la cabane des bûcherons qui demande toute notre attention. A cette altitude les quantités de neige sont déjà assez incroyables, la cabane est couverte d’un énorme manteau de neige …

Mais le meilleur reste à venir, quel spectacle en arrivant au sommet du Molard !!! Les tempêtes et la pluie des dernières semaines ont sculpté le paysage.

Le vent a créé une énorme congère au sommet, le panneau dépasse tout juste de la neige … La pente vers Chessy est marquée par la pluie qui a créé des rigoles assez profondes et régulières.

Et le panorama autour de nous est juste splendide avec ces sommets plâtrés de neige.

 

Le retour se fait par la Gouille aux Cerfs, il fallait trouver le chemin et faire encore la trace, mais pas de soucis … juste encore un obstacle avant d’arriver à la Planiaz, un très grand sapin, couché par le vent, nous barre la route et nous oblige à faire un petit exercice d’escalade. Nous nous arrêtons devant le chalet de la section pour piqueniquer, puis nous descendons à Sonloup pour reprendre le funiculaire. Il faut ici encore remercier Gisela pour son initiative courageuse. Quelle belle balade!              Récit d’Angelika