Sentier des fromageries 25 septembre 2018

Vu le nombre de participant-e-s  (16), la température en baisse n’a pas freiné nos marcheurs  du jour.Départ du parking des Chevalleyres  à 8h déjà où nos mardistes : Anne-Marie Bonzon ,Christiane, Edith accompagnée de  « Charly », Evelyne, Geneviève, Gisela, Karen, Angelika, Mona, Benilde, Silvia, Véronique, Yvette étaient présentes.

Le ciel nous a fait l’honneur d’être avec nous et, malgré la fraîcheur matinale et automnale, la bonne humeur était bien présente. Direction la verte Gruyère et ses pâturages qui nous attendaient les bras ouverts. C’est sur le parking de la Maison du Gruyère à Pringy, que nous ont rejoint Laurent, Edwige et Pierre. Nous y avons laissé nos véhicules pour enfin faire… chauffer nos muscles, prêts à en découdre avec la fameuse montée de la 1ère heure. La vue y était de toute beauté, en point de mire le Moléson de face à l’aller, et le château de Gruyères sur l’autre versant, au retour.

Arrivés à Moléson-village, nous avons même eu le temps et l’envie de faire une pause- cafés /thés et de sortir des sacs, diverses friandises. Après cette pause qui nous a fait le plus grand bien, il était temps pour nous de ne pas se laisser aller et de reprendre le chemin pour traverser l’Albeuve et passer sur l’autre versant. Tout le long du parcours nous avons pu admirer de nombreux et authentiques chalets d’alpage avec leurs toits en tavillons. Fermés pour la plupart en cette fin de saison, juste quelques-uns dont les toiles séchaient au vent, laissaient supposer qu’ils étaient encore en activité.

Le lieu du picnic était prévu d’avance : un pré en pente, vue splendide et plongeante, à couper le souffle sur le château de Gruyères et le lac.Puis, avant d’entrer dans la forêt de Chésalles, le lac du Mongeron  qui, malgré l’été sec avait quand même de l’eau, a attiré la curiosité du groupe.Pierre (de son propre chef), s’était nommé responsable de la fermeture des passages des clôtures et, qui a pris cela très à cœur. Merci Pierre !

La boucle étant bouclée, une halte au restaurant de la Maison du Gruyère à Pringy s’imposa pour une dernière pause. Ce fut pour certains, le moment tant attendu de manger crème de Gruyères et meringues, hum !!!

Après cette journée ensoleillée, remplie de beautés, notre équipe bien soudée, est rentrée le cœur ravi et léger.

Récit d’Yvette