8 février 2014, Pointe de Bellevue

Coup d'oeil sur Valerette

8 février 2014 – Pointe de Bellevue

 

Était prévue au programme l’Aiguille des Angroniettes, au fond du val Ferret, à la frontière avec l’Italie. Mais le val Ferret a droit à tous les vents et cette fois encore c’est le foehn qui y sévit et y a sévi, et y sévira encore…140 km/h durant la nuit précédente. Les éclaircies de foehn ne sont en tous cas pas prévues là-bas et les précipitations annoncées pour l’après-midi.

Pte de Bellevue 1

Nous optons donc pour une course dans la région, pas trop longue. La Pointe de Bellevue correspondant en tous points à ces critères c’est pour elle que 12 participants motivés s’engagent dès 9h. Nous bénéficions d’une trace déjà faite, sur laquelle nous pouvons réviser les conversions. La neige fraîche est encore poudreuse mais le soleil, qui ne nous dédaigne pas, fera son travail d’ici à ce que nous repassions par là.

Une pause au sortir de la forêt permet de rassembler la troupe, de reprendre des forces, et de se réjouir pour la belle pente ornée des arabesques de nos prédécesseurs. Avant d’attaquer la dernière pente, il y a une petite descente à effectuer avec les peaux, je recommande donc à mes « ouailles » de fermer les écoutilles et d’enlever les cales.

Le soleil se cache et un vent frisquet nous accompagne jusqu’au sommet. La Pointe de Bellevue mérite toujours son nom, sauf par brouillard évidemment, mais ce n’est pas le cas aujourd’hui, et même si le ciel n’est pas bleu, nous avons droit à un joli spectacle avec le soleil qui éclaire un sommet à la fois, ici puis là, puis là-bas, parfois sur fond presque noir.

Nous attaquons la descente par jour blanc, mais la neige est bonne et devient même excellente à l’abri du vent. A tel point que Natalie nous convainc, presque tous, à remonter pour profiter de cette belle pente. Et cette fois le soleil pointe son nez pour nous montrer le relief. Natalie convaincra entre Katrin et Jean-Marc à remonter une 2ème fois pendant que les autres descendent déjà vers un beau chalet avec terrasse et vue sur les Dents-du-Midi pour un agréable pique-nique.

Le reste de la descente se passe correctement, dans une neige devenue lourde mais skiable. Le style n’est plus tout à fait le même, mais nous sommes tous très contents de cette jolie sortie presque volée à la météo.

 

Petite pauseIMG_3221

Noir, blanc et gris...