Saison 2016 à Moiry

L’année 2016 a été une année riche en événements pour notre cabane. La somme des travaux entrepris est juste colossale. Le plus simple est que je résume cette activité à travers les jours du calendrier:
17 mars: à la suite de l’avis du fabricant des batteries, nous montons contrôler leur état. Défaut de construction sur la borne positive constatée mais ne nécessitant pas leur mise hors service. Il nous est cependant conseillé de ne pas attendre pour les changer.
13 juin: L’entreprise Bonnet monte pour démonter les batteries défectueuses et préparer leur remplacement.
14 juin: la météo est exécrable, il faut attendre 14 heures pour que le brouillard se déchire et offre à l’hélico le temps de monter les nouvelles batteries, descendre les anciennes et monter le matériel pour le ponçage du sol de la salle à manger abîmé par le foehn de février 2014. Ces travaux doivent impérativement être effectués avant l’arrivée de l’équipe ‘ouverture’…
15 juin 9 heures: 9 volontaires + l’équipe à Yvan arrivent entre les nuages suivi de quelques filets de matériel. Et voilà que le brouillard s’installe pour de bon, le ravitaillement nourriture attendra vendredi. Jusque-là on vivra sur les réserves de l’année passée. Du côté de l’approvisionnement en eau, une avalanche ayant passé par là, on tire 150 mètres de tuyau d’arrosage pour raccorder la source de la Croix aux réservoirs.
16 et 17 juin: les travaux prévus dans le cahier des charges sont accomplis par une équipe bien motivée alors que la neige se met à tomber drue. Nouvelle literie, pose de bancs fixes et crochets. Par manque d’eau à la fermeture 2015, l’entreprise Künzli nettoie la STEP et pose un décanteur de graisse supplémentaire. Et le potager à bois de l’ancienne cabane réchauffe tout le monde à l’heure des repas.
17 juin: après plus de 100 heures de labeur effectués par les 9 volontaires, nous redescendons en plaine, accompagné par 4,5 tonnes de résidus en provenance de la STEP….
Le premier week-end s’annonce avec une réservation complète ! Toutes ces personnes viendront-elles alors qu’un manteau blanc tout neuf recouvre les lieux (30 cm.) et que de grands névés descendent dans la vallée ?
30 juin: la radio suisse romande interviewe les gardiens et l’intendant. L’émission ‘CQFD’ est diffusée le 30 juillet. Vous trouvez le reportage TSR ici
18 juillet, 2 et 23 août: marquage du chemin en blanc-rouge-blanc et pose d’une chaîne selon convention passée avec la commune d’Anniviers.

Marquage du chemin de la cabane de MoiryMarquage du chemin de la cabane de Moirycabane-de-moiry-marquage-du-chemin-03_redimensionner


22 et 23 août:
Avec Louis, un ami, on installe 250 mètres de tuyau d’arrosage entre la source du gardien et les réservoirs. L’eau est propre, sans limon et son débit est amplement suffisant. La conduite d’eau du glacier ayant été emportée par une avalanche, c’est cette source + la source de la construction (oui, elle a repris du service) qui alimentent la cabane. Ces mêmes jours, l’entreprise Monnet de Mayou répare ou remplace des volets et leurs attaches de l’ancienne cabane. Pose de chéneaux sur les entrées principales. Anne-Lise est aussi montée pour fignoler son intendance hôtelière.

2 au 4 septembre: inscrits sur le calendrier du CAS pour ce week-end ‘portes ouvertes’, nous recevons la visite de 37 personnes annoncés par le responsable CAS des cabanes; composés d’architectes et ingénieurs, le groupe visite tous les recoins de notre cabane. Dans la soirée, 12 autres personnes me suivent pour mieux comprendre le fonctionnement d’une cabane Hi-tech.
8 septembre: La source de la construction ayant tarie et afin d’assurer un débit d’eau suffisant jusqu’à la fermeture, je raccorde une 2ème prise d’eau sur la source du gardien. Une eau claire, limpide coule à raison de 10 litres / minute. C’est amplement suffisant !

Récupération de l'eau de la source du gardienRécupération de l'eau du gardiencabane-de-moiry-salubrite-de-leau_redimensionner

25 au 27 septembre: 6 volontaires se retrouvent à la cabane pour faire le travail inverse de l’ouverture…. réaffectation de l’ancienne cabane en cabane hiver, ramonage de sa cheminée, vidange de tout ce qui pourrait contenir un filet d’eau dans la tuyauterie, pose de nouvelles portes de douches pour éviter des infiltrations dans les planchers suivi d’un goutte à goutte dans les casseroles de la cuisine !

Ramonage de la cheminée de l'ancienne cabane

Ramonage de la cheminée de l’ancienne cabane

A ce propos, 2 anecdotes: un matin au réveil, je me rends dans la salle de bain pour un brin de toilette… et là je surprends un homme faire sa douche depuis les lavabos en projetant l’eau sur son corps avec les mains. Inutile de décrire l’état du sol ! Ou bien, cet homme qui demande combien de temps la douche coule avec de l’eau chaude… 5 minutes lui répond Yvan. Eh bien vendez-moi 6 jetons !!!
Vidange de la STEP puisque cette fois, l’eau est en abondance malgré la morsure du froid.
Et c’est encore 1000 autres menus travaux qu’ils ne faut surtout pas négliger, sinon l’hiver aura raison de notre oubli.
27 septembre: fatigués mais heureux des plus de 70 heures de travail accompli, les 6 volontaires et l’équipe à Yvan attendent que le brouillard se retire pour permettre à l’hélico de venir chercher le matériel à descendre et nous emporter vers la vallée. Il est 15 heures lorsque l’on pousse la porte pour fermer la cabane.

Votre cabane s’est endormie et se réveillera le 14 juin 2017 pour de nouvelles aventures.

Bernard Sauvain

Intendant de la cabane de Moiry