Saillon, la passerelle à Farinet 16 avril 2019

Nous sommes 8, Sabine cheffe de course, Geneviève, Karen, Gisela, Anne-Claude, Mona, Hartmut et moi-même,  au départ de Lidl, pour la destination de Saillon. A 9h30 déjà nous débutons notre magnifique randonnée sur les traces de Farinet, célèbre faux-monnayeur, dont je vous décrirai quelques détails plus loin dans mon récit.

Nous montons dans le village médiéval de Saillon (dont les origines remontent à 4000 ans av. J.-C.) jusqu’à la tour Bayart, emblème de Saillon. Un escalier en fer permet d’atteindre l’étage de la porte et de là, par l’escalier aménagé dans l’épaisseur du mur on atteint le sommet d’où la vue balaye un panorama allant de Martigny à Sion. Même si le ciel est laiteux. La vue est sublime.

Reprenons le chemin pour atteindre la vigne à Farinet, et nous laissons emporter à lire quelques unes des centaines de maximes laissées par des visiteurs plus ou moins célèbres … Certaines sont vraiment très belles.

La vigne à Farinet est la plus petite vigne cadastrée du monde, nommée d’après Joseph-Samuel Farinet, contrebandier et faux-monnayeur des États de Savoie, parfois appelé le Robin des Bois suisse. Je disais contrebandier…oui, rusé et élégant jeune homme, épris de liberté, hors-la-loi au grand cœur et habile faux-monnayeur distribuant sa monnaie aux démunis, menteur devant les tribunaux, Farinet, poursuivi pendant 10 ans par la police, avait cherché asile à Saillon …

Nous continuons le sentier des vitraux pour arriver au sommet des vignes. Le chemin, avant de s’enfoncer dans la forêt, est barré par une grande porte/barrière qui est fermée pour empêcher le gibier de rejoindre les vignes et provoquer des dégâts !

Nous arrivons à la fameuse Passerelle à Farinet, pont suspendu d’une longueur de près de 100m, d’où la vue plongeante sur les gorges extrêmement encaissées de la Salentse est saisissante !

Nous n’avons pas vu d’amateurs de sensations fortes parcourir la spectaculaire via ferrata des gorges de la Salentse !

Avant, de redescendre au cœur des vignobles nous avons fait une agréable halte pique-nique sur une aire confortable où sont disposés des tables et des bancs : joli moment d’échange.

Et, avant de nous quitter, avons pris un petit café, ou autre, sur une terrasse, dans une ambiance printanière !

Merci à Sabine pour l’organisation de cette excellente journée de détente.

Christiane