Rochers de Naye 17 juillet 2018

Encore une belle journée qui s’annonce pour gravir les Rochers de Naye… depuis Haut de Caux…. plus précisément depuis l’arrêt du train Crêt d’y Bau.
Crêt d’y Bau signifie Crêt aux boeufs ……. 🙂
Annemarie, Mona, Gion, Gérard, Olivier et moi-même… attendons le train qui nous amène Gisela notre guide du jour, Geneviève ,Anne-Claude et Albino.
Depuis là, nous avons pris le sentier raide jusqu’à l’alpage « La Chamossale ».
 Sans grande dénivellation nous avons traversé des pâturages pour arriver au pied du couloir de Sautodoz très raide mais sans difficulté objective.
Bon… mais ça grimpait quand même!!!!!
Un arrêt très bienvenu pour respirer et admirer le paysage depuis le chalet de Sautodoz… et nous voilà repartis pour le dernier bout jusqu’au Rochers de Naye! Qui ne connait pas la vue depuis la haut? Les plus courageux sont montés jusqu’à la pointe où  le panorama s’offre 360 degrés …
Ensuite… tout le monde est parti visiter le jardin alpin Rambert…. qui est amoureusement entretenu entre autres par Gisela et Karen!
Que de belles découvertes… et une vue jusqu’à l’hongrin… ce détour en valait la peine !!!!
Après un pic pic devant les yourtes et un café au restaurant, nous avons repris le chemin pour redescendre direction Sonchaux….
Vers le départ des parapentistes, nous avons bifurqué pour prendre le chemin qui nous a amené à Haut de Caux!
La journée c’est joyeusement terminée autour d’un verre dans mon carnotzet, c’était un vrai plaisir de vous y accueillir!
 Merci à Gisela pour cette belle journée et découverte pour plusieurs entre nous!
Silvia
Durée de la marche sans pauses:     5 h 30
Déniv. de la montée:  760 m, de la descente:  900 m
Sautodoz… qui était un restaurant en 1923

Une splendide randonnée avec une équipe formidable de 9 clubistes menée par Gisela.

Le récit est de Silvi