Rapport VTT 2016

img_8702

Le VTT, discipline faisant pleinement partie des activités reconnues par CAS, se pratique plutôt dès la saison de ski touchant à sa fin et se termine en principe dès les premiers frimas de l’hiver. Contrairement à l’escalade, il n’y a pas de parcours en salle et c’est le ski rando qui assure la transition entre deux saisons de vtt ou devrais-je dire le vtt assure la transition entre deux saisons de ski ? En fait l’un et l’autre sont très complémentaires et présentent des caractéristiques similaires : l’effort à la montée avec ses passages techniques et le plaisir de la descente, acrobatique parfois, technique assurément mais ludique dans tous les cas.

La première sortie vtt de saison a eu lieu à fin avril avec un parcours à travers Montreux empruntant une côte de Pallens un peu raide, une montée sur Sonzier encore plus raide et l’arrivée sur les Avants par Sendy Sollard toujours aussi pentue. Certaines m’en ont voulues pour cette première « tranquille ».

Les jeudis se sont enchaînés avec à chaque fois entre 5 et 10 participant(e)s. Les sorties en semaines sont plus courtes mais souvent assez intenses et elles se terminent toujours autour d’une reprise de vitamine B12, une bière. Ces virées hebdomadaires ont deux vertus principales, la première est de créer de sympathiques liens d’amitiés et deuxièmement de nous préparer aux courses plus longues dont la traversée Montreux – Nice.

La première étape de notre périple Montreux – Nice a été longuement relatée dans l’avant-dernier bulletin, vous le trouvez aussi dans les récits relatés sur le site. En 2017 nous continuerons notre descente sur la côte au départ de Courmayeur. Nous ne ferons pas la traversée du tunnel du Mont Blanc à vélo, il semble qu’ils ne sont pas autorisés… Cette étape durera entre 4 et 6 jours et se déroulera entre le 15 et le 22 juillet. Des informations plus détaillées vous parviendrons en temps utile.

Mais revenons à l’année 2016. Pas moins de 10 sorties du jeudi soir ont eu lieu et nous ont emmenés sur les hauts de Montreux, de Veytaux, sur les contreforts du Niremont, sur la montagne d’en-face à Chalavorneyre ou encore du côté des Pléiades au travers des champs de Narcisse.

Des sorties le samedi nous ont permis de déguster les raclettes à En Tey en combinaisons avec d’autres vététistes qui ont choisi un parcours moins exigeant. Il y a aussi eu la sortie à Jeur Brûlée ou celle à Chalavorneyre de nuit, pour y manger la chasse.

Nous pensions avoir terminée la saison de VTT début octobre mais la neige tardant à venir, ce sont encore deux sorties en comité restreint qui ont eu lieu à fin novembre du côté de Martigny.

Une année riche en sorties, riche en contacts, riche en émotions. Que ce soit par ses activités d’escalade, d’alpinisme, de randonnée, de ski, de VTT et autres, le club est bien vivant, il offre à ses membres des possibilités nombreuses et variées d’être en relation saine avec son environnement. Le club vit au travers de ses activités en lien avec la montagne. Les moyens du club doivent prioritairement être dévolus à ce champ d’activité en favorisant la formation ou l’accompagnement des courses plus exigeantes, c’est sa raison d’être principale.

2017 sera tout aussi riche en activité pour vététistes avec un accent sur une offre permettant à des sportifs de différents niveaux de pouvoir participer. Le but restant de partir et arriver ensemble, des parcours différents peuvent facilement s’imaginer, notre région offre un vaste terrain de jeu où chacun peut y trouver son plaisir.

La partition de la saison 2017 s’annonce harmonieuse, à nous tous de la mettre en musique. C’est en cela que je formule mes vœux pour la nouvelle année et espère vous retrouver nombreuses et nombreux pour nos ludiques sorties VTT.

 

Jean-François Pilet