Plan Châtel-Tour de la Cape 6 février 2018

A la Gare de Blonay se présentent les 7 mardistes inscrits plus un invité, Rolf. Vite fait bien fait nous nous rassemblons dans 2 voitures et arrivons à la Fontaine des Pautex quelques minutes avant Béatrice et Victor. Le soleil n’a pas encore fait son apparition, le ciel est bleu, les arbres couverts de neige, nous voilà partis en direction de l’alpage de Monbrion. Facile, la trace est parfaite, la piste de raquettes bien indiquée. Le départ est une montée bien marquée, la neige épaisse en forêt offre des formes extravagantes arrondies, tout est encore immaculé. Sortis de la forêt le groupe de tête profite de l’arrivée du soleil pour attendre le reste de la troupe. Avec eux s’est adjoint Jacques qui nous avait guidé sur la piste des castors au printemps 2016, sympathique rencontre. Plus rapide que notre cohorte de 9 personnes, Jacques prend de l’avance.

Le promontoire de Plan-Châtel est atteint en 1h15. La vue est splendide sur tous les sommets de l’arc lémanique, rien ne presse nous restons là en plein soleil à admirer tout ce qui s’offre à nos yeux. Yvette passe et repasse généreusement avec des dattes de Syrie qui nous fondent dans la bouche. Pendant ce temps Jacques, un peu plus loin, a sorti son carnet de croquis, debout il dessine ce qui l’émeut dans ce paysage baigné de neige et de soleil.

 

 

 

Il est un peu tôt pour sortir nos casse-croûte mais le lieu est propice, nous nous installons confortablement adossés au joli chalet des sous-officiers. Personne ne s’en plaint. Rejoints par 2 clubistes de Jaman, nous leur céderons la place pour partir en direction de l’alpage de Saudanne. Là, surprise il faut remonter une pente bien redressée avant de rejoindre la route qui fait le tour de La Cape. Changement de paysage c’est le canton de Fribourg qui s’étale à l’horizon. La neige a roulé en bas des talus formant  des dizaines de coquilles entre soleil et ombre, c’est spectaculaire!

 

Sortis de ce cheminement circulaire nous rejoignons le sentier déjà  emprunté le matin. Nos voitures nous attendent près de la Fontaine des Pautex, nous avons hâte de découvrir le nouvel Espace Régional des Pléiades. C’est là, en terrasse que nous prenons un dernier bain de soleil, Rolf enlevant avec conviction une écharde dans la main de Gisela. Quel partage! Un grand merci à chacun.

Récit de Geneviève, croquis d’Achille Robert, photos de Christiane et Rolf