Les Pléiades 3 janvier 2017

 

Il est 10h lorsque 10 marcheurs tous bien entrainés arrivent au lieu de ralliement : la Gare de Blonay. 20170103_114248-largeJoyeuses rencontres, l’année sportive débute en ce moment, les mines sont épanouies, les bises claquent et hop départ pour le parking des Chevalleyres .

Passées les dernières maisons au lieu-dit Bois-de-Chexbres nous empruntons un joli sentier forestier, l’allure et les discussions vont bon train. Après un passage sur une série d’escaliers et passerelles rénovés nous rejoignons la route forestière qui nous mène à ferme de Praz Cagnard. Petite pause boisson, le soleil n’est plus loin et crac il perce d’un coup le stratus, le paysage se dévoile. Wouah que c’est beau ! Nous prenons vite de l’altitude, il faut dire que le sentier s’est redressé, nous atteignons « la Cuvette » toute ensoleillée ainsi que la jolie pente qui mène au sommet du télésiège des Motalles. Pendant que le groupe reprend son souffle en admirant les sommets, la soussignée s’enquiert d’Erika qui a choisi de nous rejoindre par le train de 11h.

20170103_120503-large

Le groupe se met en quête du plus bel endroit pour pique-niquer: la terrasse du restaurant de La Châ est libre … plein soleil, bonne humeur, nous goûtons à tous les sacs, dommage pour cette fois, le patron a déserté qu’à cela ne tienne nous verrons plus tard.

Plein d’entrain, le groupe dévale les prés qui dominent la ferme de Prantin. Puis, le sentier en caillebottis se déroule sous nos pas  comme un tapis jusqu’aux Motalles. En passant à Lally Erika nous quitte pour jouir pleinement du parcours en train. La descente vers Blonay se fait sur une cascade d’escaliers et de paliers bien secs. Le soleil illumine nos visages rougis par le froid, les amis marcheurs sont radieux, la plupart ont découvert un nouveau cheminement. Nous avons marché 4h, gravi 745m et parcouru 11,5 km. C’est dans un des tea-room bien connu de Blonay que nous nous disons au revoir non sans avoir partagé la galette des rois. Il y avait Victor, Karen, Hélène, Gérard, Olivier, Céleste, Danielle, Sylvie, Erika, Gisela. Geneviève était cheffe sur ses terres … facile !

Geneviève

20170103_113317-largeimg_1281-large-2Les photos sont de Sylvie Kienz et Gérard Kraenbuehl; les caractéristiques techniques ont été relevées par Olivier Trachsel