L’Envers des Verraux – course du 11.02.2018

La course du jour a pour but d’aller voir comment c’est “juste de l’autre côté du jardin” (traduisez Montreux pour jardin) derrière le premier massif des Préalpes vaudoises, à savoir la chaîne des Verraux.
La crouille météo du jour ne décourage pas les plus valeureux, et c’est composé de 6 personnes – Suzie, Véronique, Romy, Pablo, Jean-François et moi – que notre petite troupe prend le train de 9h16 aux Avants, pour en ressortir 10 min plus tard à Allières, de l’autre côté.
Les quantités astronomique de neige à la gare d’Allières (1000 m.) nous permettent de partir ski au pied en direction de l’alpage d’Orgevaux (oui, il y en a partout des Orgevaux, c’est comme le “Café fédéral” dans chaque bled ou presque) pour rejoindre le col de Pierra Perchia, en passant sous le Vanil des Artzes et le Pila, point de passage frontière entre Vaud (bassin lémanique) et Fribourg.
Les précipitations invitent à sortir la Goretex, mais notre troupe ne se décourage pas, même en sabotant un peu, jusqu’à 50 m. sous le col, ou le pot-de-chambre nous pousse à la sagesse et stopper la course ici, sans voir le Léman depuis le col, qu’il aurait toutefois du imaginer ce dimanche matin. C’est en effet dans la tomme au cumin et à l’aveuglette que l’on entame la descente, pour joindre le revers Nord de la combe reluqué à la montée, qui est aussi bon qu’il en avait l’air… :-).
La salle d’attente du MOB à Allières s’appellera ce jour “Café de la Croix de Fer” et clôture un dimanche pas mal du tout au vu des condis !
Merci à vous 5 pour votre motivation et votre bonne humeur.

Lorraine