Le Tour de Teysachaux et du Moléson 2 octobre 2018


Le Tour débute à l’altitude 1459 au lieu-dit Col de Villard, pile sous l’arête Nord de Teysachaux . La neige a déposé un voile transparent sur l’herbe et les sapins. Lorsque nous levons la tête vers le sommet de Teysachaux l’effet voile devient fine couverture blanche. Nous sommes surpris  de voir déjà les prémices de l’hiver, c’est de toute beauté.  La température est de 1°, certains ont mis bonnet et gants, enfilé les pantalons d’hiver… Nous sommes 14 clubistes sur la route forestière qui conduit à La Chaux puis à Belle Chaux 1510m où nous faisons une photo de famille envoyée séance tenante par Daniel à notre ami Jean-Philippe. Ensuite le sentier contourne Vieille Chaux 1452m et c’est au chalet des Moilles 1356m que nous faisons une première halte sur la terrasse désertée. Nos chaussures et nos bas de pantalons sont maculés de boue. Il faut dire que le sentier emprunté l’est aussi par le grand troupeau de chèvres qui pâture alentours.
Après avoir repéré La Chaîne des Verraux et la Dent de Lys nous reprenons la route en direction de Mifori puis de Tsuatsau-dessous 1349m, point le plus bas de la randonnée. Mona et Benilde ont la bonne idée de nous offrir du gingembre confit, de quoi repartir allègrement jusqu’à La Challa 1444m. De la terrasse on y voit Neirivue ou Albeuve ? Grande question… Encore un effort et nous atteignons le chalet du Gros Moléson 1547m. Chaque fois la vue change de quelques 30°. Tout en prenant comme point de mire Plan Francey nous admirons cette fois le panorama gruyérien que nous avons en partie foulé sur le sentier des fromageries il y a juste une semaine. Midi a sonné, l’air vif a attisé nos appétits, nous nous installons au soleil pour une courte pause picnic. Il ne reste plus qu’une marche digestive de 50’ pour atteindre le Col de Villard où sont parquées nos voitures. Nous avons parcouru 12,5km.

Au restaurant de l’Edelweiss près de la patinoire des Paccots nous sommes accueillis chaleureusement par la patronne. C’est chaque fois la même chose, ici tout est pensé et fait pour que le client soit bien reçu. En nous réchauffant, l’humeur devient encore plus joyeuse, les échanges vont en tous sens, les rires fusent. Nous sommes si détendus qu’un petit cours de Daniel permet d’apprendre une nouvelle fonction sur nos Iphones. Quoi de mieux ! Nous avons partagé les plaisirs de cette journée avec Rita et Armand, Anne-Claude, Mona, Benilde, Gisela, Heidi, Beate, Karen, Daniel, Silvia, Christiane, Véronique et moi-même.

Geneviève

Photo mise en avant: le chalet des Moilles comme nous l’avons vu fleuri et animé lors de la reconnaissance de course.