Le sentier des pauvres et visite de La Part-Dieu 15 mai 2018

 

C’est par un temps pluvieux que nous avons pris la route en direction de la Gruyère.Heureusement que Jasmine nous a donné le ton durant le trajet…pour nous donner courage en chantant « y a du soleil et des nanas  dirladiraladada «  repris en chœur par ses deux coéquipières. Une super équipe de sept nanas : Anne-Marie – Béate – Geneviève – Gisela – Jasmine – Silvia – Yvette, motivées et enthousiastes  à l’idée de faire cette sortie et découverte d’un haut lieu de la Gruyère malgré le temps maussade. Les parapluies sortis,  nous voilà marchant gaiement, tout de même, sur le sentier des Pauvres, longeant la Trême.

Comme  nous avions de l’avance, nous avons prolongé la balade jusqu’au chalet « Place des retraités » ce n’est pas inventé, mais preuve à l’appui, que nous avons pique-niqué.Le soleil a même fait l’honneur d’être de la partie et de réchauffer nos corps et nos cœurs.Toutes ragaillardies, nous avons repris la descente direction la buvette de la Chia et la montée vers La Part-Dieu où nous avions rendez-vous avec notre guide Bertrand Clavel pour une visite guidée et commentée d’une heure.

Cette ancienne chartreuse  est là, paisible, loin de tout bruit et comme hors du temps. Fondée en 1307, La Part-Dieu a été pendant 540 ans fidèle à sa vocation chrétienne. Elle a passé en mains privées et, depuis 130 ans, la famille Clavel possède, habite et gère ce patrimoine. En pénétrant dans la cour intérieure, des ah…oh… s’exclamèrent… poules magnifiques – poussins – deux paons – chats – chien – biches nous accueillaient.

Puis, Bertrand  Clavel (jeune étudiant) nous a fait découvrir ce (son) lieu et raconté l’histoire de ce site magnifique  (que je vous recommande). Cela a rappelé de beaux souvenirs à Geneviève qui est originaire de la Chartreuse  en France.

Nous avons même pu acheter sur place, des pâtés faits maison « Senteurs des Vanils ». Délicieux ! Et, c’est remplies de toute cette belle énergie du lieu, que nous avons regagné nos voitures pour quitter la gruyère et rentrer en pays vaudois.

Conduite experte et récit d’Yvette Schulthess. Un tout grand merci  Yvette.

Photos de Silvia et Yvette