Le Sentier des Adonis 21 avril 2015

Tout  (Personnalisé)

20150421_125437 (Personnalisé)

img_1474_1024x768_0[2] (Personnalisé)

 

 

 

Rendez-vous à 9 h à Rennaz sur le parking. Nous sommes 7 et nous répartissons en 2 voitures: Karen, Silvia, Marilyn, Daniel, Angelika, Nadine et Jasmine.

Départ pour Saxon. A notre arrivée au parking, nous avons la bonne surprise d’être rejoints  par Sonia et Patrick, de même que par Hedwige et Pierre. Il ne reste plus qu’à attendre le train de 9h53 par lequel notre cheffe de course Geneviève arrive.  Encore une bonne nouvelle, elle est accompagnée d’Edith.

Nous nous retrouvons donc à 13, comme les 13 étoiles du drapeau de ce beau canton du Valais. A 10h, le top départ est donné et nous nous dirigeons sur les hauts de Saxon en direction du Sentier des Adonis.

Adonis : plante jaune ou rouge de la famille des renonculacées, mais aussi jeune homme d’une beauté remarquable.

Nous cheminons sur un joli sentier qui ondule à mi coteau et qui surplombe la vallée du Rhône. Une haie d’honneur, formée de merveilleuses touffes de fleurs d’un jaune éclatant nous accompagne jusque sur le haut  de Vison où nous faisons une petite halte « boissons et collation ». Nous avons même droit à un petit strip-tease de Pierre qui nous dévoile  ses jambes de sportif.  Après un petit en-cas, nous amorçons la montée en bordure de forêt pour atteindre les Mayens-Moret. Une jolie place nous accueille pour  un pic-nic au milieu des adonis, les fleurs, pas les autres …

Un petit, mais alors petit moment de sieste et nous revoilà  à crapahuter au milieu de la forêt en direction  des Mayens de Sapin-Haut.  Après quelques hésitations, contours et troncs enjambés, nous nous retrouvons à Plan-Bot, sur un promontoire qui domine la vallée avec une vue superbe sur les sommets environnants.

Malheureusement, tout a une fin et nous devons entamer la descente vers la plaine. Descente assez abrupte par endroit, tout au long du sentier des troupeaux, par des escaliers bizarres bordés de sculptures étranges et de nombreux dessins d’enfants de la Commune de Saxon. La terrasse du Café de la Place nous accueille à « terrasse ouverte », moitié ombre et moitié soleil, selon le désir de chacun, pour un pot convivial.

Encore un grand merci à Geneviève pour cette journée lumineuse, zen,  relaxante et sans aucune fausse note avec une troupe d’une humeur au beau fixe, comme le soleil qui nous a accompagné toute au long de notre petit périple au milieu de ces adonis merveilleux.

Ecrit par Jasmine