Le Pic Boré 26 septembre 2017

Les nuages habillent les hauteurs, la pluie n’est pas annoncée.”Les yeux fermés” nous allons au rendez-vous d’Hartmut à Rennaz. Arrivent Karen, Gisela, Christiane, Anne-Marie, Evelyne, Jacqueline, Anne-Claude, Geneviève, toutes en super forme pour passer outre les nuages. Depuis St Gingolf nos 2 voitures traversent le village de Novel puis nous atteignons le parking au lieu-dit La Planche. Feuillus aux couleurs d’or et pourpre alternent avec les sapins. Les nuages sont déjà loin derrière, il fait doux, le soleil encore timide est bien là. Nous sortons rapidement de la forêt pour atteindre le col  de Neuva sur un chemin facile tracé dans les pâturages.

Au détour d’un virage, sur une plateforme herbeuse, nous nous laissons surprendre par un grand troupeau de chèvres  blanches et café-au lait en train de se reposer autour d’un bouc ma foi bien odorant « c’est l’automne nous dit Anne- Marie en connaisseuse de bétail ». Pas moyen de sortir tranquillement nos thermos, quelques chèvres sucent et tirent obstinément sur la fermeture  éclair de nos sacs.

Après avoir traversé prudemment un glissement de terrain boueux, nous parvenons au Col de Neuva. Vue en contrebas sur les villages de Vinzier, Bernex, Trossy, nous devinons au loin le Lac Léman. Ce n’est qu’après avoir gravi le pâturage bien pentu en empruntant les traces des vaches durant une vingtaine de  minutes que nous nous posons avant d’attaquer la dernière montée. Elle se dresse devant nous comme un ruban posé sur le bord de la montagne. A 11h30 nous sommes au point culminant, c’est une belle place pour pique-niquer au soleil.  Nous en avons plein la vue de toutes ces montagnes. A 12h15 nous continuons notre chemin  sur le bord du Pic Boré côté Léman , il s’agit de descendre avec concentration pour ne pas faire de faux pas.

Tout se passe formidablement bien. C’est par un chemin pierreux que nous rejoignons l’itinéraire de départ. Nous choisissons de nous arrêter à Bouveret pour boire un pot généreusement offert par Christiane. Toutes nous sommes ravies de cette balade et je crois bien que Hartmut aussi !

Récit de Geneviève,  photos d’Evelyne, Christiane et Jacqueline