Le Niremont 6 mars 2018

Ciel nuageux et pluies éparses c’est la météo du jour. Elle n’a pas découragé 5 clubistes parties à 9h de la place de l’église de Semsales, raquettes en mains et capuchon sur la tête, pour atteindre en 15’ le sentier forestier qui mène à la Chapelle du Niremont. En suivant le sentier pédestre balisé il nous faut emprunter des escaliers,  raquettes aux pieds, c’est assez ludique! Pour la descente nous serons plus malignes.

Petite pause boisson au sortir de la forêt. Une vaste étendue de neige nous attend, plantée ça et là de piquets en enfilade. Sur notre gauche le sentier mène à La Chapelle du Niremont. Les flocons ont remplacé la pluie, l’horizon n’est qu’à 20m, le brouillard habille d’un épais manteau le sommet. Notre vaillant groupe passe le chalet de Moille Vieille, puis se remet en marche comme sur des rails jusqu’au sommet … plus d’une heure de marche silencieuse entre neige et nuages blancs. Il est 11h lorsque nous arrivons près de la croix. Il neige à l’horizontale, le vent souffle. Quel pays de loup! Rien à l’horizon que du “coton”. Nous prenons un peu d’énergie sous forme de dattes et enfilons nos polaires. Nous ne ferons pas de cheminement en boucle aujourd’hui.

Geneviève nous guide sur la pente descendante et c’est sur la terrasse en bois du chalet des Prévondes que nous nous régalons de notre sandwich.

Après ce moment de détente, les flocons ont fait place à une petite pluie fine. C’est par la route forestière que nous rejoignons facilement les Hauts de Semsales, reste à viser l’un des 2 clochers. Là,  nous attendent nos voitures. Juste en face, dans l’accueillant Hôtel de Ville nous pouvons enfin nous asseoir, deviser à loisir et nous réchauffer grâce aux boissons généreusement offertes par Gisela. 

 Les  mardistes que rien n’arrête : Christiane, Evelyne, Karen ,Gisela et Geneviève

Récit de Geneviève, photo de Christiane