La Vudalla, 10 septembre 2019

9h00, deux voitures vaudoises arrivent sur le parking du funiculaire à Moléson-sur-Gruyères 1103m. Laurent qui vient de Berne, nous y attend en se préparant. Quelques minutes plus tard notre groupe de 7 marcheurs s’engage sur la route d’alpage qui conduit à Gros Moléson 1523m.  Le ciel est bleu, le soleil brille, déjà nous apercevons les sommets bien connus des Montreusiens. C’est en prenant la courbe de niveau 1500 puis celle de 1600 que nous cheminons sur la crête. A trois reprises Karen pense être au sommet, râté !  Il nous faut dévaler une nouvelle pente pour mieux remonter. Enfin après 2h de marche nous atteignons La Vudalla  (+650m de dénivelé) d’où la vue est effectivement très large alentours. Olivier, Hartmut, Laurent, Karen citent presque tous les sommets entre 2 bouchées de leur pic-nic. Pas un souffle de vent, pas un bruit. Cathy, Mona et moi nous les écoutons puis ils se taisent. Tous, nous prenons le temps de contempler et même de faire durer ce moment de paix. La Gruyère est verte, le ciel est toujours bleu, tout est bienfaisant, nous nous en mettons plein les yeux … enfin, ceux qui les ont gardés ouverts !

Dure décision, celle de perdre de l’altitude. Nous ferons le tour de la Vudalla, la pente descendante est raide jusqu’au Col du même nom 1292m. Un chemin goudronné nous mène aux Crosets (1333m) puis à la Peleuve (1332m) et aux Pontets. Un sentier à travers prés nous fera passer aux Reybes avant de rejoindre le parking et la terrasse du restaurant où notre joyeuse troupe, mise de très bonne humeur par les réparties de Cathy et d’Olivier, sans oublier celles du serveur, peut se désaltérer à souhait.  Nous nous disons au revoir, 5h30 de bonheur se sont écoulées.

Merci à Hartmut qui avait cette belle rando en réserve dans sa poche.

Geneviève