La Lac des Vaux 9 juillet 2019

La journée s’annonce belle mais quelques nuages, regroupement rapide à notre lieu-dit Lidl, nos options pour une démarche très respectueuse envers la nature, 5 personnes par voiture pour le covoiturage, exceptionnel et tout en bonne humeur.

7h30 direction Val de Bagnes, déjà à l’approche du Valais sollicitations, avec ça et là des stands alléchants des abricots du Valais, nous sommes d’avis qu’ils seront plus authentiques et sucrés chez les producteurs région de Saxon surtout pour les confitures. Arrivée Verbier, un petit café, les cheffes partent pour l’achat groupé des forfaits Les Ruinettes, point de départ de la randonnée fleurie. Un petit 9 nous accueille à l’arrivée des télécabines 2192m d’altitude, 5 degrés de moins que le jour du repérage, vendredi 5/07. Chacun est engagé pour une foulée plus sportive, le rythme est pris, Dany se porte volontaire pour fermer la marche. La course se fera à l’envers des guides de Rando suggérée, pourquoi pas ! Petit arrêt juste avant le Col des Mines 2319m après avoir bien grimpé et traversé des étendues de rhododendrons en fleurs, quelques anémones Alpina en phase terminale de floraison se transformant en vaporeuses plantes, myosotis, pensées et la toute dernière étudiée par Dany la “Polygala petit buis”. Celle-ci est en forme de trompette jaune éclatant surmontée d’ailes blanches, à ajouter à vos connaissances botaniques.La grimpe continue un petit effort pour découvrir après une traversée dans la neige et sous les vilains nuages, le Lac des Vaux 2543m, entre la neige toujours présente, le terrain très spongieux, ceci nous rappelle la neige tardive de Mai.

Poursuivons notre course, après avoir  endossé le coupe-vent et la veste car le vent est bien froid, faisons vite et allons plus loin. Nous atteignons le Col du Creblet 2636m chacun trouve son espace autour du cercle naturel et rocheux que Geneviève nous a trouvé. Nous sommes bien à l’abri du vent, L’enthousiasme est revenu ainsi qu’un soleil timide, nous découvrons les odeurs diverses des sandwich et salades chacun entame ses délices personnels. Le soleil nous chatouille de temps à autre, Jean-Marc ayant fini sa collation, se pose pour une petite sieste, Karen déguste sa pomme et délicatement laisse sa bouche visiter chacun des doigts ayant tenus la pomme!!! Vraiment la température n’est pas assez clémente pour s’éterniser, le départ est donné, Gérard, Hartmut et Mona sont en tête, Dany clôture la file indienne de 15 joyeux marcheurs.

Arrivée aux Ruinettes, se regroupe ceux qui désirent lézarder au soleil avec un petit café, dans de confortables chaises longues 6 marcheurs prendronsle télécabine pour nous rejoindre en ville. Sauf Sonia, qui faute d’un besoin naturel n’a pas réalisé qu’ils étaient installés au soleil et esseulée est redescendue seule pour réfléchir devant une bière blanche.
Avec Gérard et Mona en tête la descente allait bon train 55 minutes, toutefois, nous avons découvert attablés devant une raclette, les jeunes musiciens sélectionnés par l’académie du Festival de Verbier, l’ambiance était aussi festive que notre pique-nique.

 

 

Nous avons retrouvé Sonia et se joignant à elle, nous avons épanché notre soif avant de se mettre chacun à l’aise dans des chaussures plus ouvertes avant de regagner notre point de départ.

Merci à tous pour votre bonne humeur à Christiane et Dany pour leur participation.

Evelyne Repiquet