Jeurs Brûlée, course VTT du 20 octobre 2018

Ce sont 8 Vététistes qui se retrouvent dimanche 20 octobre à 09’30h sur le parking habituel de la très appréciée vinothèque des Follatères à Branson, alt 515m. Véto Matthys, notre hôtesse du jour, nous accueille avec – oh fait inhabituel – un véhicule qui va monter nos sacs et affaires à destination, soit au chalet d’Alain Grange, célèbre vigneron et chanceux compagnon de Véro, à la Jeurs Brûlée, 1570m …

Après avoir regonflé nos pneus à défaut de pouvoir le faire pour nos muscles, nous entamons la montée soutenue, puis raide, avant de devenir très raide – puis enfin s’aplanir avant, près de 2 heures après, être accueillis par un réconfortant apéro de circonstance. La chasse, les bons vins, les cigares et digestifs s’enchaînent de façon diabolique (ou divine?), et soudain nous nous retrouvons devant le clou de la journée: la descente par chemins roulants et sentes bucoliques…

Pendant que 3 vététistes raisonnables redescendent par la route (par endroits si raide que c’en est déjà presque un chemin…), soit Philip, Nicole et Bertrand, et que 2 sportives responsables et lucides se décident pour “les raccourcis” (niveau T3), soit Aline et Valérie (heureuse découverte, bienvenue Valérie dans notre groupe!), 3 inconscients, si ce n’est irresponsables ( Manu Guex, Dom et votre humble serviteur), se laissent entraîner par un  Arnaud déchaîné, qui soit-disant manque d’entraînement, dans l’abominable “sentier des boguets”, T4 bien tapé, du nom d’un indigène qui avait l’habitude de descendre par là en boguet… Eh oui, les indigènes ont des dons que nous autres citadins ne devrions jamais essayer d’imiter… À part Dom, pour qui la notion d’équilibre signifie encore quelque chose (restes de lucidité), les 3 autres enchaînent cabrioles et renversements de situation (tête en bas, vélo en l’air, récupération dans les arbres) pour arriver sains et saufs malgré tout, par le plus grand des hasards bien entendu, au parking peu après les autres, tous soulagés et épuisés.

Avec une pensée de gratitude infinie  à Alain et Véro pour leur accueil à la Jeurs Brûlée, les participants notent déjà dans leur agenda la date de la même sortie l’année prochaine, savoir le 19 octobre 2019. Avis aux amateurs de sensations fortes!