Grande Dent de Morcles 30 janvier 2016

IMG_6881

La course, initialement prévue le dimanche a été avancée au samedi en raison des conditions météos peu favorables annoncées. Et nous avons bien fait.

Le soleil au départ d’Ovronnaz était radieux, pas un nuage mais un petit vent annonciateur d’une dégradation à venir.

Ce furent 15 participants qui prirent ainsi le télésiège pour faire les deux tronçons qui nous amenèrent déjà à au col de Forcles à 2166m.

Une petite traverse à flanc de coteau puis une légère descente nous ont amené sur la Combe d’Euloi où nous avons mis les peaux.

De là, en remontant sur le côté gauche de la combe nous avons rejoint le col de Fenestral à 2’453 m. Le vent avait déjà forci et la petite pente qui nous amène sur l’arrête a nécessité les couteaux afin d’être plus à l’aise. Sur l’arrête le vent était déjà assez fort et c’est avec un peu de peine et quelques déséquilibres que nous avons mis les skis sur le sac. Le petit passage sur l’arrête et la montée fût une première pour quelques participants qui ont apprécié ce côté un peu plus alpinisme.

Une court pause après ce passage nous a permis de reprendre quelques forces et étancher une première soif.

La suite de la course nous a permis d’admirer un paysage d’abord vallonné puis le passage sous une large vire était de toute beauté. La dernière pente, un peu plus raide, nous a permis de rejoindre le sommet sans trop de difficultés, même si pour certaines, le souffle devenait un peu court… Le sommet était bien enneigé, la croix sommitale ne dépassant que de 50 cm.

IMG_6918

A peine enlevé les peaux, admiré la vue plongeante sur le Léman et profité quelque peu du paysage que la descente devait être entamée rapidement. Le vent avait encore forci et le ciel se couvrait rapidement.

Contrairement à ce que l’on pouvait s’attendre, il n’y avait quasiment aucun carton. La neige, poudreuse dure, était parfaitement skiable.

Au vu des conditions de neige et de la forme de l’équipe, nous avons remis les peaux pour rejoindre l’arrête au sud de Tita Seri. Le vent sur l’arrête est devenu très fort, il fallait tout tenir, voire se coucher sur les affaires pour qu’elles ne s’envolent pas. Passé la corniche, pas trop marquée, nous avons rejoints la combe d’Euloi en pratiquant un magnifique ski, même si la visibilité n’était plus aussi bonne que le matin. Tout en restant sur le flanc sous le grand Chavalard, nous avons rejoints le téléski de Petit Pré pour ensuite descendre sur les pistes, nous restaurer quelque peu au restaurant des Jorasses pour enfin rejoindre les voiture.

Une dernière halte au Follatères et un dernier verre afin de se rappeler les bons moments de la journée et nous étions de retour en fin d’après-midi sur Montreux.

Merci aux participants : Karin, Régula, Anne-Marie, Angelika, Natalie, Kurt, Renato, Greg, David, Laurent, Marc, Hartmut, Gérard et Aldo.

Jean-François.