Folly-Molard 15 janvier 2019

Le 8 janvier 11 mardistes  avaient dévalé avec grand plaisir et grande vitesse les pistes des Diablerets sous la conduite d’Anne-Marie Bonzon.

Cette fois pas question de se laisser aller à la glisse, les 8 participants se hissent sur la pente raide au départ du parking des Gentianes  en direction du sommet du Folly par l’arête plein Sud. Sabine fait la trace dans la couche de neige épaisse, le ciel est d’un bleu profond, une petite pause permet d’enlever une couche de vêtements et d’admirer notre environnement. Certaines diront qu’elles n’ont pas assez d’yeux pour voir toutes ces merveilles : neige vierge scintillante, arbres plus blancs que blancs se détachant sur un ciel azur, seul un skieur a déjà fait sa trace.

Le plus dur et le plus beau est encore devant nous, nous arpentons le dernier bout de forêt en recevant de petits tas de neige fondue sur la tête … le spectacle de tous ces arbres enneigés sur fond de ciel bleu est féérique, enfin nous voilà arrivés, la vue est splendide sur Lavaux, le Lac et les montagnes qui nous font face. Il est 11h30, nous n’allons pas en rester -là !

Hartmut prend la tête de file et nous voilà partis en direction du chalet de la Forclaz, les uns volant par-dessus la neige avec leurs raquettes, les autres s’enfonçant un peu plus, parfois entièrement dans l’épaisse couche de poudreuse qui tapisse le flanc nord du Folly. Surprise, les lieux sont occupés mais c’est notre ami clubiste Gérard qui nous y attend en skis pour partager un bon moment de pique-nique.

Il est 13h … nous décidons de boire le vin chaud une fois arrivés au sommet du Molard. Une rallonge qui renforce cuisses, fessiers et mollets … sans compter la descente par l’arête du Molard jusqu’à la Goille aux Cerfs à laquelle nous ajouterons malgré nous un « petit supplément par la forêt» pour arriver à nos voitures.

Ceux et celles qui vont se souvenir de cette splendide course hivernale pour clubistes entrainés : Sabine, Mona, Karen, Agnès, Gisela, Edith, Hartmut et Geneviève.