Fermeture de votre cabane à Moiry

Cabane de Moiry propriété de la section Montreux du CAS

Cabane de Moiry propriété de la section Montreux du CAS (photo G. Vosicki)

Arrivés à la cabane dimanche matin 27 septembre à 10 heures 30, les 7 participants dont 4 non-membres prennent connaissance des cahiers des charges établis pour la fermeture de la cabane et l’aménagement de la cabane ‘hiver’.

Reçus par l’équipe de Yvan et Lidia avec des grands sourires et un bon petit café, nous apprenons qu’il n’y a plus d’eau à la cabane depuis ce dimanche matin, le froid de la semaine ayant eu raison de la source du glacier. Lundi matin, nous décidons de fermer la cabane avec un jour d’avance compte tenu des circonstances. Toutes les dispositions sont prises pour que ce manque d’eau ne perturbe pas trop les travaux.

Qu’est-ce qui a été entrepris au cours des 105 jours d’ouverture de votre cabane ? Remontons donc de 105 jours !

16 et 17 juin: Ouverture
La step est entièrement vidée de son contenu, les pierres lavées et triées puis réinstallées dans le lit bactérien. Les pierres non conformes sont redescendues en plaine et remplacées par des pierres conformes. Cela demandera une semaine de travail à l’entreprise mandatée. L’action est suivie par un spécialiste du CAS et un membre de la commission de Moiry. Cette intervention assure un fonctionnement correct de la step tout au long de la saison à la satisfaction des visiteurs et surtout des gardiens.

05 au 07 juillet:
Divers entretiens et modifications pour assurer une qualité de service à nos hôtes et à toute l’équipe hôtelière.
Avec un spécialiste du CAS dans la gestion de l’eau, visite des sources utilisées pour alimenter la cabane. La qualité de l’eau du glacier ne favorise pas un bon fonctionnement de la step à cause du limon qu’elle contient. De plus les appareils ménagers et l’installation sanitaire souffrent. Nous recherchons une solution pour éviter d’utiliser cette eau déjà cette année. Nous relevons le débit de la source dite ‘du gardien’: 7 litres/minutes. C’est amplement suffisant me dit le spécialiste… On décide d’étudier la possibilité de capter cette eau pour l’année prochaine.
En compagnie de Anne-Lise et Louis (un jeune que je connais), nous ponçons et vernissons les 19 bancs restants de la terrasse; Une dizaine avaient été poncer et vernis par 4 jeunes OJ montés les 27 et 28 juin dernier. Nos hôtes ne se retrouvent plus avec une écharde dans les fesses…

18 et 19 juillet:
Les grands nettoyages autour de la cabane se déroulent sous un beau soleil. Ce sont 1’580 kg de ferraille récoltés à la main par 7 valeureux (ses) participants (tes) qui prendront le chemin de la plaine emportés par les hélicoptères de l’armée.

28 et 29 juillet:
La source utilisée lors de la construction reprend du service et garantit une eau très propre jusqu’à fin août. Il nous faut pour cela contrôler le tuyau d’amenée et les connexions. C’est toujours ça de pris sur l’eau du glacier et une victoire sur la préservation du lit bactérien… Ah ce lit bactérien, il faut le soigner dorénavant. Ajoutons à cela de multiples travaux d’entretien et de réparations.

Et si vous êtes montés à la cabane après le 25 juillet, vous aurez constaté que le chemin, balisé en chemin de randonnée de montagne jusqu’ici (blanc-rouge-blanc) a passé en chemin de randonnée alpine (blanc-bleu-blanc) dès l’altitude de 2’500 mètres. Cela signifie que nombres de personnes ont hésité à l’emprunter. D’autres, les accompagnateurs en montagne, n’avaient plus le droit d’y emmener leurs clients. Résultats: annulation de 30 séjours à la cabane. Il y a donc négociation en vue avec l’auteur de cette modification…

27 et 28 août:
Encore de l’entretien et de la réparation…

Bref… vous constaterez que les membres de la commission de Moiry n’ont pas chômé…

27 et 28 septembre:
Après tous les efforts pour préparer votre cabane à passer un bel hiver, nous avons été récompensé par une nuit d’éclipse totale de la lune. C’était magique à 2’830 mètres ! Aucun nuage dans le ciel ! Aucune lumière artificielle ! Tout le monde était sur la terrasse à 3 heures du matin pour voir le phénomène… Su…perbe !

Et puis le jour s’est levé, un ciel immuablement bleu. Nous étions tous de bonne humeur pour terminer les travaux de fermeture. Il est 15 heures 30 ce lundi 28 septembre 2015 lorsque je ferme la porte. Je demande à François, le pilote de l’hélico de survoler la cabane avant de descendre dans la vallée. La saison est terminée là-haut, mais continue en plaine pour la commission de Moiry:

  • Rendez-vous le 19 octobre avec les intendants des 3 autres cabanes concernées par la décision de la commune de classer les chemins d’accès en chemins alpins et négociation avec la commune
    Entretiens avec le gardien pour bilan de la saison et projet pour 2016
    Création d’un dossier ‘plans de construction’ et corrections selon l’état actuel du bâtiment.
    Étude de turbinage de l’eau du glacier
  • Devis pour le ponçage et imprégnation du plancher de la salle à manger
  • Suite et fin du ponçage des tables de la terrasse.
    Etc.

Voilà ce que fût la saison 2015…. Je me réjouis déjà de collaborer avec la belle équipe de Yvan et de Lydia en 2016, secondé de prêt par les membres de la commission de Moiry.
Un grand merci à tous ceux qui ont collaboré à ce millésime exceptionnel. Rendez-vous compte, plus de 5’000 nuitées, ajoutez-y des milliers de repas servis sur la terrasse ou dans la très belle salle à manger ! Un travail de titan pour notre gardien et gardienne et leur équipe. Que chacun et chacune soit remercié (e).

L’intendant de la cabane de Moiry
Bernard Sauvain