Cabane Pierredar 30 août 2016

20160830_124657 (Large)30 août 2016. Rouleurs ferrés et caoutchouteux se rencontrent à la gare des Diablerets. Deux limousines les conduisent au lieu-dit que de futurs cartographes pourront appeler “Vers chez Borghi”, ce qui permet d’éviter deux kilomètres de goudron à l’aller comme au retour. De là, faux plat montant, traversée du pâturage  de Creux-de-Champ, montée raide dans la forêt de plus en plus clairsemée, jusqu’à 1900 mètres. Un chamois plus tard, brève pause. Après un court secteur peu pentu, nouvelle pente raide, puis franchissement de gradins sous la cabane. Agnès, Anne-Claude, Geneviève, Gisela, Karen, Jean-Paul et le soussigné mettent le pied, et même les deux pieds, sur le plateau de Pierredar, après 1100 mètres de montée parcourus en 3h10, arrêts compris. Bravo à tous, et plus particulièrement au vétéran du jour.
La Cabane de Pierredar est propriété du club du même nom. Les gardiens, bénévoles, changent chaque semaine. L’accueil des deux gardiennes est chaleureux, le potage et les pâtes revigorants et le vin rouge apporté par Jean-Paul excellent. Bémol peu grave: aucun dessert; c’est la fin de la saison nous dit-on.
Descente en 2h15, conduite des adeptes du train à la gare, et arrêt à la terrasse de “Chez Lacroix” pour les autres. Bémol peu grave: plus de coupe Lacroix; c’est la fin de la saison nous dit-on.
En résumé, belle randonnée un peu exigeante par une température idéale. A une prochaine.
Daniel Dumusc
20160830_132917 (Large) 20160830_124721 (Large)