Activités

La Grande Garde et la Seya (Ovronnaz)

Partis de bon matin, nos 6 héroïnes et héros du jour se retrouvent au pied de la première difficulté du jour à 8H30. La météo qui aura occupé la tête du chef de course s'annonce correcte et même bonne. La montée vers le sommet 'Grand Garde' est variée et très bucolique, quand bien même exigeante. La joyeuse petite troupe, mine de rien, grimpe à un très bon rythme. Les vues sur les montagnes et la plaine du Rhône émerveillent nos yeux. Aux alentours de 10H20, le premier sommet est vaincu. C'est un enchantement pour la petite troupe d'autant plus que le ciel est evenu bleu et le soleil bien présent. La suite de la course nous permet de faire toute la crête en direction de la Seya. Montées, descentes se succèdent jusqu'à ce point de vue panormamique. C'est sur ce sommet que nous prenons le repas tiré du sac. Commence alors la descente, en premier lieu nous atteignons 'Petit Pré' puis 'Jorasse' et son télésiège. Personne ne va utiliser ce moyen mécanique pour redescendre (en outre c'est la pause). Nous poursuivons la descente et rejoignons l'itinéraire de la cabane Rambert (au lieu dit 'Saille'). La dernière partie, plus 'roulante' nous amène directement aux voitures. Données techniques : ± 14 km  ± 1'000 m de montées puis descentes  4H30 de marche effective et 1 journée entière de bonheur partagé. Merci à Agnès, Christiane, Gisela, Yvonne et Gérard d'avoir bien voulu suivre les lubies du chef de course du jour : Olivier T. Récit écrit par Olivier Trachsel