3 cols: Soladier, Pierra-Perchia, Jaman 22 octobre 2019

Participants : Gisela cheffe de course, Geneviève, Jasmine, Gérard, Karen, Olivier, Cathy, Mona, Christiane, Benilde, Agnes, Anna, Laeticia, Edith (sans Charlie qui soigne sa patte), Evelyne

Départ depuis le parking de la Cergniaule, ce jour Mardi 22 Octobre s’annonce sous les meilleurs cieux. Soleil pâle, mais ciel presque bleu. Direction la forêt vers la Goille aux Cerfs (Gouille aussi), le groupe déjà s’effiloche en direction de la cabane en rondins, puis le col de Soladier 1571m, une discussion s’ensuit qui prendra le sentier qui mène en zigzag par une pente raide (mais bien mouillée) et un peu vertigineuse (glissante) au col de Pierra-Perchia , ou bien la route forestière. Jasmine, Geneviève, Edith, Christiane et Evelyne n’ont plus rien à prouver aujourd’hui et craignent la stabilité du terrain après deux jours consécutifs de pluie. Ayant pris un chemin plus facile, nous devançons le groupe et trouvons la terrasse ensoleillée du restaurant le Manoïre  pour déguster café ou Ovomaltine en attendant les autres.

Le groupe se réunira autour de la grande table au soleil en bénéficiant d’une jolie vue vers une étendue blanche de brouillard, qui aurait pu imaginer ce soleil généreux la veille. Gisela en l’honneur du groupe avait organisé la préparation d’une tarte aux prunes avec le Manoïre, aussitôt dit aussitôt fait le groupe alléché par l’odeur chaude de la tarte sortant du four, s’attable au restaurant. Le service gentiment fait et avec dextérité, rien ne manquait même pas le thé à l’Eglantier (clin d’oeil pour notre ami Gérard). Moment sympathique et agréablement partagé, nous en avons profité pour faire le point avec Geneviève sur la marche à suivre de la clôture du local CAS Montreux fin Décembre 2019.

La troupe réunie s’étire vers le retour direction la Planiaz, la forêt nous octroie un moment féérique avec le brouillard qui s’effiloche entre les troncs d’arbres, comme dans un conte de fées.

Merci à tous pour cette agréable journée tout en bonne humeur, 25035 pas 17.1km

Récit d’Evelyne , photos de Laeticia